Joy Hallyday insultée par Kelly Vedovelli : comment sa mère Laeticia compte lui faire ravaler ses outrances

Publié le 20 février 2023 par: Être Heureux #etrehrx

Joy Hallyday, la fille de 14 ans du défunt chanteur français Johnny Hallyday, a fait l’objet d’un examen minutieux pour sa présence sur les réseaux sociaux, en particulier sur TikTok, où elle a été critiquée pour avoir posé dans des tenues jugées trop sexy pour son âge. Lors d’un récent épisode du talk-show français Touche pas à mon poste, l’une des panélistes, Kelly Vedovelli, a qualifié le comportement de Joy de « summum de la vulgarité », ce qui a suscité une vive réaction de la mère de Joy, Laeticia Hallyday.

Publicité:

Dans un communiqué publié le 20 février, l’avocat de Joy Hallyday, Gilles Gauer, a annoncé que Laeticia Hallyday avait l’intention d’intenter une action en justice contre Kelly Vedovelli pour ses commentaires. Le communiqué explique qu’une « plainte avec constitution de partie civile pour injures publiques » a été déposée auprès des juges d’instruction du tribunal judiciaire de Paris, et qu’un « signalement au président de l’ARCOM qui a été fait sur le fondement de l’obligation de respecter les droits de la personne et de la violation de l’obligation de maîtrise des ondes » a également été déposé.

Lors de l’épisode de Touche pas à mon poste en question, l’animateur Cyril Hanouna a souligné que Joy n’a que 14 ans, mais Kelly Vedovelli a tout de même fait des remarques désobligeantes sur son apparence, en disant qu’elle était « hyper vulgaire avec son langage, sa bouche, ses nichons. » Raymond Aabou, un autre panéliste, n’était pas d’accord avec Vedovelli et a suggéré que les parents de Joy devaient la surveiller de plus près. Toutefois, ce sont les commentaires de Vedovelli qui ont incité Laeticia Hallyday à engager une action en justice.

Publicité:

Dans sa déclaration, l’avocat de Joy affirme que les commentaires de Vedovelli constituent des insultes et dépassent les limites d’une liberté d’expression acceptable, en particulier compte tenu de l’âge de Joy. Plus précisément, Vedovelli a qualifié Joy de « tepu », un terme argotique désignant une femme aux mœurs légères. Laeticia Hallyday s’en est clairement offusquée, et la déclaration de son avocat indique qu’elle est prête à défendre l’honneur de sa fille devant les tribunaux.

Il convient de noter que le comportement de Joy Hallyday sur TikTok n’est pas unique parmi les adolescentes, et que de nombreux jeunes utilisent les médias sociaux pour expérimenter leur identité et s’exprimer. Cependant, dans le contexte de la célébrité de son père et du profil élevé de sa famille en France, la présence de Joy sur les médias sociaux a fait l’objet d’un examen plus approfondi que celle de la plupart des adolescents. Néanmoins, il reste à voir si l’action en justice de Laeticia Hallyday sera couronnée de succès ou si elle aura finalement l’effet souhaité, à savoir protéger la réputation de sa fille.

Publicité:

Suivant: César : ce célèbre acteur français qui a dû donner sa statuette en gage à la banque juste après l’avoir gagnée
Publicité:

Merci! pour vos partages

SUR LE MÊME THÈME

Laisser un commentaire